Comment obtenir un prêt en étant au chômage ?

HomeActualité

Comment obtenir un prêt en étant au chômage ?

my-portfolio

Il existe une multitude de projets dont la réalisation nécessite le recours à un emprunt bancaire. Lorsque l’on est sans emploi ou qu'on ne dispose p

Comment réussir avec une entreprise de vêtements en 24 heures
Création site web : nos conseils.
Comment faire sa réservation de taxi avec VSL Haute-Savoie ?

Il existe une multitude de projets dont la réalisation nécessite le recours à un emprunt bancaire. Lorsque l’on est sans emploi ou qu’on ne dispose pas d’une source de revenus fiable, il peut être difficile de bénéficier d’un tel service. De manière générale, les organismes financiers sont, en effet, réticents à l’idée d’accorder un crédit aux personnes présentant ce type de profil. Si vous êtes dans une pareille situation, notez que diverses solutions sont envisageables pour financer vos projets ou simplement subvenir à vos besoins. Poursuivez la lecture pour en savoir davantage.

Crédit et chômage : est-ce vraiment compatible ?

Pour obtenir un crédit tel que le prêt personnel Floa Bank, tout souscripteur doit satisfaire un certain nombre de conditions. Parmi celles généralement exigées par les établissements bancaires, figure le fait de disposer d’une situation financière saine et de pouvoir justifier des revenus réguliers et stables.

Lorsque vous perdez votre emploi, les banques vous classent dorénavant dans les profils à risque. Cela s’explique par le fait qu’une telle situation induit inévitablement une diminution de vos moyens de subsistance. Cela peut impacter fortement votre solvabilité, dans la mesure où votre reste à vivre pourrait ne plus pouvoir vous garantir des conditions de vie décentes.

De plus, les allocationschômage ne sont accordées que pendant une durée limitée (2 à 3 ans). Cela peut constituer un véritable problème, notamment si votre période d’inactivité se prolonge.

En considérant ces différents paramètres, les organismes prêteurs s’interrogeront sur votre capacité de remboursement. Cela peut les amener à opposer un refus à votre demande. Toutefois, il n’est pas totalement exclu que vous puissiez obtenir un dénouement favorable, car divers éléments, autres que votre situation professionnelle, peuvent intéresser les banques.

Quels arguments peut-on avancer pour obtenir un prêt en tant que chômeur ?

Il existe plusieurs arguments que vous pouvez faire valoir afin de bénéficier d’un crédit lorsque vous êtes sans emploi. Certes, la question de stabilité financière est importante pour les établissements bancaires qui veulent plus que tout se faire rembourser. Cependant, outre ce critère, le fait que vous soyez en recherche active d’un nouveau travail ou que vous planifiez un projet professionnel réalisable peut également compter.

Dans ces cas, il faudra bien sûr justifier d’un reste à vivre suffisant (en cas d’octroi de prêt) après le paiement de vos mensualités. De plus, certaines banques pourraient exiger, du souscripteur en situation de chômage, l’apport de garanties afin de consolider son dossier. Ce peut être une personne de l’entourage de ce dernier qui se portera garante en cas de défaut de remboursement.

Le demandeur de crédit peut lui-même mettre dans la balance des gages qui serviront un peu comme une assurance emprunteur. Ainsi, s’il arrivait que celui-ci se retrouve en incapacité de régler son dû, la banque serait en droit de disposer de ladite garantie.

On parle dans ce dernier cas de nantissement, qui est d’ailleurs la meilleure assurance à présenter lors d’une demande d’emprunt alors qu’on est sans revenus fiables. Comme gages, vous pouvez apporter par exemple un contrat d’assurance-vie ou un placement financier (contrat de capitalisation). Dès lors que les risques d’insolvabilité de l’emprunteur sont écartés, celui-ci a toutes les chances d’obtenir le crédit souhaité.

Tous les projets sont-ils finançables avec un prêt sans emploi ?

Évidemment, la réponse à cette interrogation est non ! Il n’est bien sûr pas possible de demander un crédit pour chômeur pour financer un projet immobilier par exemple. La majorité des organismes de prêt qui acceptent d’accorder ce type d’emprunts le font pour le financement de projets de grande nécessité. C’est le cas notamment de :

  • L’obtention d’un permis de conduire ;
  • L’achat d’une automobile, d’une moto, d’un ordinateur, entre autres ;
  • L’acquisition de nouvelles compétences (formation professionnelle), etc.

Le crédit pour chômeur peut également permettre le financement des dépenses les plus élémentaires du souscripteur. Il peut s’agir de l’achat de nourriture, du paiement de loyer, des factures, des frais médicaux, de remplacement d’électroménagers ou mobilier visant à améliorer votre habitat, etc. Naturellement, chacun de ces projets vise une amélioration de situation ou est lié à une recherche d’emploi.

Quelles alternatives au prêt bancaire pour financer ses différents projets en étant au chômage ?

Les personnes au chômage peuvent souscrire en ligne à un crédit à la consommation auprès d’une banque. Ils ont également la possibilité de recourir à diverses autres solutions pour compléter la précédente. La CAF (caisse d’allocations familiales) par exemple développe divers projets d’action sociale qui s’adressent à ses allocataires rencontrant des difficultés comme la perte d’un emploi.

Ainsi, le chômeur peut solliciter un crédit auprès de cet organisme social en avançant comme motif l’achat d’une voiture pour aller chercher du travail. Il convient toutefois de préciser que le montant du prêt ici ne peut excéder 3 500 euros. L’alternative à cette solution est le microcrédit de l’ADIE, un service social qui accompagne les chômeurs ayant un projet de création d’entreprise.

Cette dernière travaille généralement avec Pôle emploi afin de faciliter la réinsertion/insertion des personnes au chômage ou des étudiants dans le monde du travail. L’aide de cette association peut aller jusqu’à 10 000 euros pour les entrepreneurs et s’élever à 5 000 euros pour le financement d’un véhicule ou d’un permis de conduire.

En somme, retenez que les notions de crédit et de chômage ne sont pas tout à fait incompatibles. Aussi, existe-t-il plusieurs solutions pour financer n’importe lequel de vos projets, du moment que celles-ci visent à améliorer vos conditions de vie.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0