Micro Crèche : une crèche qui dispose d’un système pédagogique adapté aux enfants

HomeLifestyle

Micro Crèche : une crèche qui dispose d’un système pédagogique adapté aux enfants

A propos du système pédagogique appliqué dans les crèches d’entreprise

my-portfolio

La crèche fait actuellement partie des modes de garde les plus sollicités par les jeunes parents. Professionnellement actifs, ceux-ci sont contraints

Comprendre les réglementations douanières pour l’envoi de colis en Nouvelle-Zélande
Être satisfait et se sentir épanoui sont ce que nous recherchons tous en fin de compte
5 activités pour créer des moments de complicité père et fils

La crèche fait actuellement partie des modes de garde les plus sollicités par les jeunes parents. Professionnellement actifs, ceux-ci sont contraints en général de confier leurs enfants à des entités spécialisées. Là où un personnel qualifié est à même de s’occuper des petits dans les meilleures conditions. Conscients de l’importance de ce besoin, de plus en plus de dirigeants de société proposent une micro  crèche. En quoi cette structure constitue-t-elle un avantage pour l’enfant sur le plan pédagogique ? En voici les détails !

Quel est le concept de la crèche  ?

La micro  crèche est une structure réservée par une ou plusieurs entreprises. Les places y sont dédiées aux enfants des employés pour qu’ils puissent sereinement remplir leurs obligations professionnelles à temps plein. Une micro crèche pour la garde de votre enfant  obéit obligatoirement aux mêmes règles qu’une garderie habituelle. En général, elle est implantée non loin des locaux de la société pour simplifier justement la vie des parents. Comme tout autre établissement de garde, elle se doit de se soumettre à un certain nombre de règlements :

  • avoir une autorisation d’ouverture délivrée par le président du conseil départemental
  • veiller au respect des normes d’accessibilité ERP
  • disposer d’un local propice à l’éveil psychologique et au développement physique des enfants en bas-âge
  • recruter suffisamment d’employés pour la crèche (un pour cinq enfants qui ne marchent pas ou un pour huit enfants qui marchent)
  • avoir au moins 60 % d’éducateurs diplômés de la petite enfance et 40 % de dirigeants spécialisés (infirmiers, psychomotriciens, puéricultrices, etc.).

En quoi le système pédagogique au sein de la crèche peut-il être un avantage pour les enfants ?

L’avantage de la crèche sur le plan pédagogique est une évidence, dans la mesure où cette structure est administrée par un personnel hautement qualifié. Voici entre autres les compétences requises pour que ce mode de garde puisse être mis en place au sein de la société par exemple :

  • Le directeur : obligatoirement médecin, éducateur de jeunes enfants ou puériculteur
  • Les personnes en charge des enfants : titulaires d’un CAP petite enfance et/ou d’un diplôme d’auxiliaire de puériculture

Ce personnel ne s’occupe pas uniquement de l’hygiène et de la sécurité des tout-petits au sein des locaux. Il se charge également de leur apprendre les notions de base nécessaires à leur épanouissement et leur développement. Parmi ces apprentissages :

  • Le langage : contes, récitations, etc.
  • Le rythme : chants, danses, etc.
  • Les sons divers : animaux, moyens de transport, nature (rivière, vent, pluie…)
  • La motricité : usage des membres supérieurs et inférieurs pour réaliser des gestes courants
  • La logique : empilage, notions d’orientation (gauche, droite, devant, derrière, etc.)

Des compétences supplémentaires y sont requises pour le personnel

Les connaissances académiques sont indispensables, mais ne suffisent pas pour que le personnel de la crèche prenne en charge les enfants dans les meilleures conditions. Dans le cadre d’une approche pédagogique inclusive en effet, chacun doit maîtriser l’usage et l’entretien des outils nécessaires au développement des tout-petits. Dans ce sens, doivent faire partie des compétences diverses des auxiliaires de vie, puéricultrices et éducateurs :

  • La mise en place et le démontage d’une rampe d’escalier
  • La manipulation des jouets (activation des sons, changement des piles, etc.)
  • L’entretien des aires de jeux
  • L’aspect « sécurité » : blocage des portes, protection des prises, etc.

Cette liste demeure non exhaustive. Ce que l’on remarque cependant, c’est que toutes ces tâches sont souvent laissées aux soins d’un spécialiste externe à la crèche, alors qu’elles font obligatoirement partie des attributions du personnel. En effet, le bien-être, la sécurité, et l’épanouissement des enfants en dépendent en majeure partie.

Le fait de fournir un cadre qui inspire l’assurance et la tranquillité d’esprit fait partie intégrante de l’approche pédagogique que l’on rencontre dans une crèche.

La pédagogie alternative, un autre moyen de prise en charge des enfants à la crèche

Il n’y a pas lieu de rappeler que tous les enfants sont différents. Les milieux d’origine n’étant pas les mêmes, tout autant que les personnalités, la prise en charge de chacun devrait ainsi varier en conséquence. Cet aspect de l’enseignement et de l’éducation fait partie du système adopté par les micro crèches. En d’autres termes, c’est le fait d’adapter la pédagogie d’apprentissage au cas par cas qui fait la différence par rapport à ce  mode de garde. Évidemment, les interventions de base restent les mêmes en ce qui concerne l’hygiène, la nutrition et les soins divers. Mais la pédagogie alternative est surtout mise en avant en ce qui concerne la vitesse d’apprentissage, le potentiel intellectuel, les aptitudes physiques, etc. pour les raisons suivantes :

  • Certains enfants sont plus dynamiques que d’autres.
  • Un autre pourrait plus s’intéresser aux activités manuelles qu’aux chants.
  • D’autres sont plus rapides quant à la compréhension des consignes.
  • Il y a ce que l’on appelle les « leaders nés », et ceux qui ont besoin d’être guidés pour pouvoir s’exécuter.

Compte tenu de tous ces paramètres, il est avantageux pour les jeunes parents de placer leurs petits dans une crèche. Le système pédagogique y est parfaitement adapté aux besoins de chaque enfant.

Le fait d’être dédié à une ou quelques sociétés en particulier n’empêche pas que la crèche doit répondre à toutes les exigences légales et administratives en vigueur. En dehors de l’apprentissage, la sécurité et le bien-être des enfants sont primordiaux au sein de ce local.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0